Aller au contenu
Accueil » L’alimentation de l’octodon

L’alimentation de l’octodon

L’Octodon degus est un animal qui est sujet à des pathologies d’origines dentaires. Il convient de faire attention à son alimentation et lui proposer de la nourriture adaptée et en quantité raisonnable, ainsi que la possibilité de ronger et de mastiquer longtemps.



1 / Besoins de l’octodon

L’octodon a des besoins spécifiques dans son alimentation, afin d’éviter de nombreuses pathologies digestives et dentaires, comme les malocclusions. Son alimentation doit être riche en fibre, limitée en glucide (il peut devenir diabétique) et apporter un taux de Calcium suffisant pour maintenir ses dents en bonne santé.

Glucides Fibre Protéine Graisse Calcium Phosphore Ratio Ca:P
⩽30 % ⩾ 25 % 15 % à 18 % 3 % à 7 % 1 % à 1, 2 %  0,5 % 1,6:1 minimum
2:1 recommandé

Dans la nature, l’octodon se nourrit principalement de tiges et de feuilles, complétant son régime avec des graines et des semences de plantes, notamment pendant la saison sèche. Il mange également des racines, écorces et fruits à l’occasion.

2 / Composition de l’alimentation

1 – L’eau

L’eau doit être mise à disposition en permanence et propre. Celle-ci peut être proposée dans un biberon ou une gamelle, selon vos préférences, mais elle doit être renouvelée régulièrement.

2 – Le foin

Le foin doit être mis à disposition en permanence à l’octodon. Celui-ci lui permet de mastiquer longuement tout en mangeant des fibres, indispensables pour sa digestion. Généralement, un octodon mange 10g à 15g de foin par jour.

Les foins adaptés aux octodons sont : les foins d'herbe, les foins de prairie et le foin Timothy.

3 – Les granulés / mélanges

Il est possible de nourrir son octodon avec des mélanges adaptés à son espèce, que l’on trouve en animalerie ou sur internet. Ceux-ci doivent respecter les besoins de l’octodon, avec un apport en fibres suffisant, mais surtout un taux de Calcium adapté. Les granulés permettent d’éviter le tri et de mieux contrôler l’alimentation, mais certains mélanges peuvent également convenir.

La ration quotidienne de l’octodon doit être de 20g par animal. Cela permet de limiter la prise de poids, mais également de mieux contrôler son alimentation et de favoriser la consommation de foin.

Quelques mélanges adaptés aux besoins des octodons : Cunipic Naturaliss Chinchilla & Degus Complet, Versele-laga Crispy Pellets Chinchilla & Degus et Vadigran Terra degu - Dègue.

4 – La verdure

Il est possible d’habituer l’octodon à manger des végétaux fraîchement cueillis. Ils peuvent être donnés à raison de 15g par jour, une fois l’animal habitué. De nombreuses plantes sont comestibles et bonnes pour l’octodon, il convient cependant d’éviter les fruits et légumes.

5 – Le bois à ronger

Il est important de laisser des morceaux de bois naturels dans l’habitat de l’octodon, afin que celui-ci puisse ronger, cela lui permet de se limer les incisives, pour limiter leur pousse. Plusieurs types de bois sont comestibles et faciles à trouver dans les forêts : aubépine, aulne, bouleau, cerisier, charme, noisetier, peuplier, poirier, pommier, tilleul, tremble …

6 – Les friandises

Les friandises doivent être sélectionnées avec soin et ne pas dépasser 1g par jour, pour ne pas déséquilibrer le régime alimentaire. Celles-ci peuvent être des graines, des plantes, des racines, … Les fruits et légumes sont à éviter, même en friandises.

7 – Une autre alimentation possible

Un autre moyen de nourrir ses octodons est également envisageable : il s’agit du régime SAB degu mix, créé avec l’aide de vétérinaires pour subvenir aux besoins de l’espèce. Celui-ci est composé de plantes séchées et fraîches, d’un mélange de graines spécifiques et de foin.

3 / Erreurs à éviter

1 – Ne pas peser la ration

Il est indispensable de peser la ration de votre octodon, pour qu’il puisse manger assez de foin pour entretenir ses dents et pour limiter les friandises. La ration journalière de l’octodon doit se composer de : 20g de son mélange / ses granulés, 1g de friandise, au moins 10g de foin.

2 – Donner un mélange inadapté

Les mélanges qui ne sont pas spécifiquement créés pour les octodons ou les mélanges multiespèce (hors mélanges octodons/chinchillas) sont à proscrire, car il ne seront pas adaptés à l’octodon.

3 – Aliments à proscrire

Aliments riches en glucides : légumes sucrés, petits gâteaux, pain, fruits …

Aliments inadaptés : légumes (sauf légume feuille), céréales, aliments transformés pour humain, friandises pour rongeur, pierre à ronger …

Aliments dangereux : plante toxique, chocolat, avocat, produits laitiers, viandes, thé/café, sucreries, pomme de terre, champignons …

Fiche créée par l'association Oktodon et en partenariat avec www.octodons.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.